Abattoirs de Bomel

GrandeHalleVBomel_JulienForthome

© photo : Julien Forthomme

Les Abattoirs de Bomel ont fermé leurs portes en 1988.

Depuis, le site a occupé diverses fonctions : activités liées au tri et au recyclage avec la Ressourcerie namuroise, lieu de stockage pour « Forem construction » ou pour les « Gluttons », mais aussi l’abri de nuit de la Ville de Namur.
Avec le temps, ce bâtiment remarquable, dans un style moderniste construit juste avant la guerre 1940-1945 s’est dégradé, laissant un chancre peu agréable au cœur du quartier de Bomel.

En 2002, le Comité de quartier de Bomel entame un combat pour que le lieu soit réhabilité en espace culturel. En 2007, la décision de rénover les Abattoirs est prise par la Ville de Namur. En 2010, le projet d’en faire un espace culturel est envisagé et le chantier de rénovation est entamé en 2012 par l’Échevin Arnaud Gavroy et la Régie foncière. La Ville de Namur et Maxime Prévot, le Bourgmestre en charge de la culture, inscrivent le projet dans le plan de développement culturel «  Namur Confluent culture ». En septembre 2014, Cécile Crèvecoeur prend le relais comme Echevine de la Culture.

Les lieux sont inaugurés le 18 octobre 2014.

La rénovation a été menée par le bureau d’architecte BAEB d’Emmanuel Bouffioux.

L’aménagement intérieur, qui a fait l’objet d’une première résidence d’artiste singulière et participative, a été réalisé par le collectif Rotor.

rotor

Voici ce qu’il en dit :

« Les murs étaient fraîchement peints mais nus, les sols rutilants mais libres de tout mobilier. Lorsque l’équipe du Centre culturel de Namur arriva aux Abattoirs de Bomel, elle fut comme un locataire découvrant son nouvel appartement: il était vaste, lumineux, mais entièrement vide. Tout devait être meublé, rendu habitable.

Les grandes lignes étaient fixées, ici, les ateliers, là, la salle associative… Cependant beaucoup de décisions restaient à prendre au niveau du fonctionnement et de l’équipement : Comment réaliser la cuisine? Où situer l’accueil? Quelles tables, quelles chaises, quels rangements pour les ateliers? Comment installer les 14 personnes qui s’apprêtaient à travailler là ?

Le budget était serré, il fallait faire beaucoup avec peu, mais le collectif Rotor était heureux de relever le défi. En étroite collaboration avec l’équipe il a donc mis au point un projet d’aménagement qui rejoint la quasi-totalité des exigences fonctionnelles, sans concessions au niveau de la durabilité, de l’esthétique, de la cohérence du projet et ce, avec une grande quantité de matériaux de réemploi.

C’est d’abord un véritable puzzle, dont les pièces proviennent d’endroits épars et qui portent chacune leur petite histoire. Certaines sont de vraies pièces de collection, tels les éléments d’aménagement du bar-resto, repris de l’ancien siège central de Fortis à Bruxelles et conçus par le designer de renom, Christophe Gevers. Mais il y a aussi un tapis de danse, qui est le surplus d’une commande spéciale faite par le Bolshoï de Moscou, ou encore les espaliers, que l’équipe de l’action culturelle a sauvé des containers lorsque la Police de Namur a voulu s’en débarrasser.

C’est ensuite un projet de collaboration avec les acteurs locaux, qui ont été impliqués directement dans le projet culturel : plusieurs organisations locales, tels l’EFT Jeunes au Travail, l’ITN ou encore la Ressourcerie namuroise ont participé au chantier.

C’est finalement un aménagement qui permet une évolution dans le temps, en fonction des exigences changeantes du Centre culturel. La première intervention fut d’équiper l’atelier menuiserie, qui continuera à fonctionner sous la direction d’un spécialiste dans les années à venir. Ici seront réalisés les rafistolages, les modifications et les changements de cap de demain. »

Le site des Abattoirs est aujourd’hui un lieu qui accueille habitants, associations et artistes, dans un esprit convivial, propre à l’expression culturelle et à la création artistique. Nous espérons qu’ils y feront des rencontres improbables.

Les Abattoirs comportent les salles suivantes :

  • une salle d’exposition de 270 m²
  • une salle de représentation de 190 places
  • une salle pour les associations
  • 8 ateliers (salles de danse, de musique, laboratoires photo, espaces numérique, arts plastiques…)
  • une cafétéria
  • 5 résidences artistiques (de 39 à 47 m²)

 Adresse : Traverse des Muses 18 – 5000 Bomel / Namur

Se garer à Namur ? > lien