Avis de Tempête !

Publié par:

Qui n’a jamais voulu danser, virevolter, au rythme effréné d’une tempête ? 
L’opération « Art à l’école » mené par l’asbl ÉKLA (nouvelle appellation du CDWEJ) s’est lancée dans ce projet et a emporté avec elle les élèves de 3e maternelle de l’école de Naninne ainsi que leur institutrice, Corinne Lange. Revivez avec nous cette expérience du tonnerre !

tempete1

 

Art à l’école, on vous explique tout ! 

L’opération Art à l’école permet aux jeunes de milieu scolaire, du fondamental au secondaire, une ouverture au monde par l’art, mais aussi à leur propre créativité ! Mais comment ? À travers le partenariat entre un artiste (comédien, metteur en scène, écrivain ou encore  chorégraphe) et un enseignant, « Ékla pour tous » travaille avec une centaine d’artistes, une centaine de classes et 22 partenaires culturels-Points de chute, dont le Centre culturel de Namur, répartis sur l’ensemble de la Wallonie.

tempete2

Ékla propose également aux enseignants et aux médiateurs culturels diverses formations, réunions de réflexion, mais aussi des rencontres entre les participants lors des « Rencontres Art à l’école » qui permettent à tous (artistes, enseignants, médiateurs culturels et élèves) de découvrir les processus de création des autres ateliers.

tempete3

L’enseignant et l’artiste collaborent en partenaires égaux : il ne s’agit pas de mettre l’artiste au service de l’école, ni l’école au service de l’artiste. Ils se donnent le temps de découvrir les richesses de chacun, de s’interroger sur leurs pratiques et de se remettre en question en privilégiant l’écoute des enfants ou des jeunes.

 

« Première Tempête »

tempete 5

Livre : Première tempête, Auteur : CLAUDE K. DUBOIS, Illustrateur : CATHERINE PINEUR, Édition : PASTEL

Cette année 2016-2017, nous avons eu l’opportunité de suivre un des projets Art à l’école. Projet mené par l’artiste-animatrice-médiatrice, Mélanie Delva et l’institutrice, Corinne Lange de l’école de Naninne. Ensemble, elles ont suivi une formation proposée par ékla « Au coeur de la couleur et du trait » dirigée par l’illustratrice Catherine Pineur.

Lors des ateliers, les enfants, concentrés et émerveillés, écoutaient les histoires dont «Première Tempête », « Quand j’ai la tête à l’envers », « Va t’en Alfred » raconté par Corinne et Mélanie. Ces narrations ont créé des moments de partage, d’éveil avec les élèves. L’histoire « Première tempête », ne fut pas qu’une histoire racontée, elle est devenue tout autre pour les élèves de 3e maternelle de Naninne…

tempete6

Après l’écoute sont venus le dessin, la danse, l’expression du corps et des émotions. Théâtraliser leurs mouvements, permettre aux enfants de se découvrir eux et leurs camarades, les rendre acteurs de leur développement créatif. Entre bourrasque de douceur et tempête animée, les enfants se sont défoulés et apaisés, en s’imaginant le vent souffler.

Rafale qui s’atténue et laisse une trace de son passage, créant dans sa houle une petit forme créative. Cette petite forme, les élèves de Naninne l’ont jouée, révélée pendant les « Rencontres Art à l’école » à Charleroi ainsi qu’au Théâtre de Namur. Ces rencontres ont permis aux élèves, enseignants et artistes de découvrir le processus créatif d’autres écoles. Expérience enrichissante, moments d’expédition au coeur des âmes et de l’imaginaire de chacun.

__________

Un projet du Centre culturel de Namur en partenariat avec l’asbl Ékla.

Texte et photos : Marie Belot / CCNamur