Avoir vingt ans en 2015 : 50 jeunes autour de Wajdi Mouawad dans le cadre de Mons 2015

Publié par:

© Jean-François Flamey

Changer d’angle, échanger les rôles, inventer les partitions, emprunter les chemins de traverses ; des artistes se mettent au service des habitants de Namur pour créer avec eux ou pour comprendre ce qui se joue sur le plateau du Théâtre, comprendre le texte, la scénographie, les ressorts de la création.
« Avoir vingt ans en 2015 » : les sept pièces de Sophocle mises en scène par Wajdi Mouawad et un projet avec 50 jeunes.

Entre 2011 et 2015, Wajdi Mouawad mettra en scène l’intégrale des sept pièces de Sophocle qui seront adaptées en trois volets dont le premier, la Trilogie Des Femmes, aura vu le jour durant l’été 2011. En parallèle de cette création, Wajdi Mouawad souhaite s’entourer de cinq groupes d’une dizaine de jeunes de 15 ans, venus de Namur, Mons, Nantes, Montréal et Saint-Denis de La Réunion, qui accompagneront l’ensemble de cette création.

Le projet propose un parcours initiatique, un chemin de vie de cinq ans, de l’adolescence à l’âge adulte. Il est à vivre comme une aventure, une expérience à partager reposant sur l’échange, la transmission, la rencontre.
A partir, entre autre de Sophocle, auteur grec de l’Antiquité et socle de notre civilisation, Wajdi Mouawad aimerait, notamment, poser la question de l’écho des mots de Sophocle aujourd’hui. Pourrait-il encore nous apprendre à être citoyen du monde ?

Wajdi proposera également de réfléchir ensemble sur cinq éléments fondamentaux qui nous permettent de nous construire. Ils seront abordés de par le monde : savoir lire à Athènes, première ville de l’alphabétisation ; savoir écrire à Lyon, ville où l’écriture manuelle laisse place à l’imprimerie ; savoir compter à Auschwitz, ville où le nombre est devenu emblématique ; savoir parler en Orient ou en Afrique noire, régions du monde de la tradition orale et savoir penser en mer, lieu où l’esprit s’ouvre à d’autres horizons.

En plus de ces voyages et ces rencontres avec l’artiste, réunissant tous les jeunes, le Théâtre de Namur sera “ la maison résidence ” de nos dix namurois. Un projet imaginé par Wajdi Mouawad dans le cadre de l’opération “Avoir 20 ans en 2015” initié par Mons 2015 : Capitale européenne de la culture.

Un partenariat entre Le Grand T scène conventionnée (Nantes-France), le Théâtre de Namur/ Centre Culturel Régional (Namur-Belgique), Le Manège-Centre dramatique (Mons-Belgique), le Théâtre du Nouveau Monde (Montréal-Canada), les théâtres régionaux de La Réunion (Ile de la Réunion-France) et Au Carré de l’Hypoténuse – Compagnie de création (Paris – France), Abé Carré Cé Carré (Montréal-Canada)