One+ One+ : Bernard Gilbert Benoît Félix « Quatuor »

Seconde exposition dans le cycle « One+ One+ »

bernard-gilbert
Bernard Gilbert « Number 251 »
Acrylique et huile sur toile de polyester 180×170 cm
2016
 Courtesy: Roberto Polo Gallery, Bruxelles

 

benoitfelix-quatuor

Benoît Félix, «  Marine  »
Dessin découpé (pastel sec sur Tyvek) et branche  85 x 207cm
2013

« Bernard, est-ce qu’il y aurait dans ton travail l’équivalent d’une règle du jeu  ? Pourrais-tu me définir, alors, en quelques mots à quoi ça joue, ton travail, les questions récurrentes qui en ressortent, les éléments que ce travail met en jeu, les termes incontournables autour duquel il se structure…? Bref, à quoi joues-tu  ?

[…]  Mais, au fond, Benoit, que pourrais-tu dire, toi, par rapport à mon travail  ? Y vois-tu une règle du jeu ou des questions récurrentes? Quelle analyse pourrais-tu faire de mon travail, en quelques mots  ?  Et je mets à profit cet «  échange  » pour te dire que, par exemple, je pense et lis à travers ton travail une règle du jeu, à tout le moins une dimension ludique naissant du plaisir toujours répété de la naissance d’une œuvre, et de son inscription spatio-temporelle. Le plan/volume, le dedans/dehors, le vide/plein…

Pour moi, tu es un peintre. Je me dis ceci en particulier d’abord parce que je n’ai pas l’impression que je puisse, moi, me définir sérieusement comme peintre. On me dit parfois que je suis un sculpteur  – parce que mon travail saute systématiquement de l’espace de l’image vers l’espace des objets – mais je trouve que c’est forcé… Non. Mes questions viennent de la peinture. Et je reprendrai cette  dimension ludique  naissant du plaisir toujours répété de la naissance d’une œuvre,  dont tu parles  : j’ai l’impression que, vraiment, oui, ça te concerne toi aussi  ! On voit qu’il y a quelque chose que tu n’as de cesse de remettre en jeu d’une peinture à l’autre, sans doute aurait-on du mal à définir cette chose… »

Extrait d’un entretien entamé entre Bernard Gilbert et Benoît Félix, mars 2017

RENCONTRE
LE MERCREDI 4 OCTOBRE 2017

A 20h
Rencontre avec Benoit Félix et Bernard Gilbert animée par Daniel Vander Gucht, professeur à la faculté des sciences sociales et politiques de l’ULB, directeur du GRESAC (groupe de recherche en sociologie de l’art et de la culture), président des éditions de La Lettre volée.

ATELIERS LIBRES
LE MERCREDI 11 OCTOBRE 2017

De 14h à 17h
Peinture et dessin collectifs.
1. «Le filet à dessins» : dans l’espace public avec Benoit Félix.
2. «Autour de la couleur» : aux Abattoirs avec Bernard Gilbert.
Rendez-vous au Plan B (espace d’accueil / bar des Abattoirs)
Gratuit sans inscription.

WORKSHOP
LE VENDREDI 13 OCTOBRE 2017

De 18h à 21h
«Entre Chiens et Loups», workshop de perception, une rencontre avec la couleur, avec Bernard Gilbert. Gratuit sur inscription.
A 21h
ACCROCHAGE & PRESENTATION PUBLIQUE
Peinture et dessin collectifs.
«Le filet à dessins» (suite) de Benoit Félix.
«Autour de la couleur» de Bernard Gilbert.

 

QUATUOR BENOIT FELIX BERNARD GILBERT
Dans le cadre du cycle One+ One+

QUAND Du 21 septembre au 22 octobre 2017
Accessible du mar. au dim., de 14h à 18h
Vernissage le mercredi 20 septembre 2017 à 19h
Finissage le dimanche 22 octobre 2017 de 14h à 18h
OU Abattoirs de Bomel / Centre culturel de Namur > Google Maps
TARIF Gratuit
INFO info@centrecultureldenamur.be / +32 81 25 04 03

Possibilité de visite pour les groupes, sur rendez-vous.
Tout public.

 

L’événement sur Facebook :

FB_icon

__________
Une proposition du Centre culturel de Namur

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

20 Sep → 22 Oct 2017

Lieu: Abattoirs de Bomel

Public: Tout public