Sortie de résidence : une fête de paroisse qui part en vrille

Publié par:

Mardi 14 juin 2016, la cour des Abattoirs de Bomel se transforme en fête de paroisse. On y fait connaissance avec la bande du « Club de Lecture des Enfants de la Trinité » (le CLET si vous préférez) qui termine une résidence en création en nos murs par un dernier filage.

vignette_journal_sirene

Probablement à la manière du « Cercle des Poètes Disparus » (?), Adèle, Fernando, Soeur Marie-Magdelon et Nadrio se réunissent depuis un bout de temps déjà pour travailler leurs textes, leurs délires. Dans le Cercle, c’est Todd Anderson qui tient la vedette, dans le Club, c’est Hans Andersen qui est au centre ou plutôt sa petite sirène. Vous suivez ? Non ? Eh bien il vous faut absolument découvrir ce spectacle de rue qui comporte autant de moments hilarants qu’il n’y a d’histoires dans l’histoire !

Vous pouvez également visionner cet album sous forme de mur d’images en cliquant sur l’icone « flickr » ci-dessous.
flickr
Ah, la mariée du prince (bien malgré elle) n’est autre que Dominique, une autre artiste en résidence aux Abattoirs de Bomel. Bref ce genre de mésaventure heureuse vous attend si vous êtes artistes en résidence à côté d’autres artistes en résidence…

Plus sérieusement, si vous voulez en savoir plus sur le CLET, leur compagnie se nomme « J’ai toujours rêvé d’être un pirate » > présentation.

__________
Texte et photos : Jean-François Flamey / CCNamur

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer