Gael Turine (BE)

Publié par:

Gael-Turine_jJ1UJsC.2e16d0ba.fill-380x380

ID :

Gaël Turine
Né à Nieuport en 1972
Vit et travaille à Bruxelles et à Paris

Pratique :

Photographie

Gael-Turine_maps2

Présentation :

Diplômé en 1997 de l’école des Arts Plastiques du 75 de Bruxelles, Gaël Turine entame alors une série de reportages au long cours. Il travaille pour différents médias internationaux comme Libération, LeMonde, Der Spiegel, le New York Times. Il a également collaboré avec diverses ONG telles que Médecins Sans Frontières, Handicap international ou encore Médecins du monde.

En 2001, son travail sur les coopératives pour aveugles en Afrique de l’Ouest, est publié sous le titre « Aveuglément » (PhotoPoche).
Son livre « Avoir 20 ans » à Kaboul est publié en 2003 (Éditions Alternatives). En 2004, lauréat du « Aftermath Grant Project » (Etats-Unis), il repart en Érythrée et termine un projet débuté en 1998. En 2006, le Prix du « Trèfle d’or » lui permet de terminer son projet sur les traces du culte Vaudou.
Le livre « Voodoo » paraît en 2011 (Éditions Lannoo).

 

Extrait de « Le Mur et la Peur ». Birambur, Bangladesh. août 2012. Ismotara, 22 ans, accroche au mur la seule photo qu’elle possède de son mari, Mizamur, qui a été tué alors qu’il faisait de la contrebande de bétail à travers la frontière. Ismotara a une enfant de 5 ans et travaille au marché local pour gagner sa vie. © Gaël Turine

Extraits de « Le Mur et la Peur » © Gaël Turine

Un travail de 3 ans sur 25 malades guéris du cancer aboutit en 2009 à la parution de Aujourd’hui c’est demain (Éditions Delpire). Son travail « Le Mur et la Peur » sur le mur entre l’Inde et le Bangladesh est exposé à Saint-Brieuc en 2012 dans le cadre du Festival Photoreporter et à Perpignan en 2014 dans le cadre du Festival Visa pour l’Image. Le livre paraît en 2014 dans la collection Photopoche. Pour ce travail, il a également été primé en 2013 avec le « Shortlist de l’Anthropographia Awards for Human Rights », dans la catégorie « Still Photography ».

La communauté Rom de la ville de Shuto Orizari, Macédoine. © Gaël Turine

La communauté Rom de la ville de Shuto Orizari, Macédoine. © Gaël Turine

 

Asmara, ÉrythréeUn enfant travaille dans un bowling, illustrant ces orphelins de la guerre contraints de travailler pour survivre. Souvent, ils n’ont pas accès à l’éducation, ni à une alimentation correcte. © Gaël Turine

Asmara, Érythrée. Un enfant travaille dans un bowling, illustrant ces orphelins de la guerre contraints de travailler pour survivre. Souvent, ils n’ont pas accès à l’éducation, ni à une alimentation correcte. © Gaël Turine

 

Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs. Son travail, abondamment primé et exposé à travers l’Europe et le monde, est régulièrement publié dans la presse nationale et internationale.

L’écrivain français Laurent Gaudé et le photographe belge Gaël Turine livrent une vision de l’île poétique dans En bas la ville (Le bec en l’air éditions, 2017). Leur regard croisé remet en perspective la réalité désenchantée de Port-au-Prince, qui « vous fait passer de la peur au sourire ». Entre les stigmates du séisme de 2010 et l’instabilité politique récurrente, les auteurs rendent hommage à la force et à la vulnérabilité de ses habitants.

Gael-Turine_Haiti-1

© Gaël Turine – Haïti

Sur notre site : 

Archives

Sur le web :

SiteVimeoInstagram
+ Page sur le site de l’agence Maps.