Maëlle Dufour (BE)

Publié par:

maelle_dufour-uai-516x517

ID :

Maëlle Dufour
Née à Mons, 1994
Vit et travaille à Bruxelles

Pratique :

Sculpture

Présentation :

Portant la charge d’un temps et d’une histoire, les sculptures de Maëlle Dufour témoignent du bouillonnement et du chaos de l’existence. Elles tentent d’incarner ce qui persiste au milieu du chaos. Elles s’apparentent à des ruines arrachées de leur contexte d’origine. L’artiste souligne l’importance de l’origine humaine et naturelle, mais par leurs déchets. Des rapports s’opèrent entre ces différents résidus. Des états qui oscillent entre la chute et la suspension. Un temps qui n’est jamais stable.
Source : Artagon

2017-2018 Agrégation l’Erg – ESA Saint-Luc Bruxelles
École de Recherche Graphique et école supérieure des arts Saint-Luc

2015-2017 Master en sculpture ENSAV La Cambre
L’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre
Mention : Distinction

2015 Erasmus à l’académie des beaux-arts d’Helsinki

2012-2015 Bachelier en sculpture ENSAV La Cambre
L’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre

Mon travail parle d’abord de sculptures. Elles tentent d’incarner ce qui persiste au milieu du chaos c’est-à-dire la petite chose qui est tout ce qu’il reste de mille vies. Mes sculptures parlent des derniers moments, d’états d’existence qui oscillent entre la chute et la suspension. Un temps qui n’est jamais stable où les couches s’accumulent et les éléments se transforment.
Mes pièces sont créées à partir de matières naturelles, organiques, qui viennent des profondeurs mais dont il ne reste plus que les déchets.
Maëlle Dufour
MaelleDufour_001_webSouvent imposantes, les sculptures de Maëlle Dufour portent la charge d’un temps, d’une histoire et témoignent de ce qui persiste. Elles s’apparentent à des ruines arrachées de leur contexte d’origine et réhabilitées dans le champ de l’art. Pourtant, elles sont entièrement, patiemment et laborieusement façonnées par l’artiste. A partir de déchets naturels, elle recompose, couche après couche, la texture et l’âme d’une matière pour témoigner du bouillonnement et du chaos de l’existence.
Nancy Casielles,
Commissaire d’exposition au BPS22 à Charleroi
Curatrice de l’exposition SOLI SOL SOLI à la Maison des arts de Schaerbeek, 2017.

Sur notre site :

Archives

Sur le web :

SiteVimeo