« Pas de retour à l’anormal » en vidéos !

Publié par:

image à la une pas de retour

Photo : Fabian De Backer

 

Pas de retour à l’anormal, une installation artistique de la Ghost army.

 

 

Mardi 30, dernier jour du mois de juin et veille de réouverture des Abattoirs de Bomel / Centre culturel de Namur après un arrêt forcé de 3 mois et demi.

La Ghost Army venait déployer son SIGNAL, déjà présent sur les toits du Théâtre National Wallonie-Bruxelles, de la Balsamine Théâtre et du Mars – Mons arts de la scène.

« Pas de retour à l’anormal », ce message surplombe maintenant notre bâtiment. Fil rouge de nos actions pour cet été autrement, cette phrase est également le point de départ d’une petite série de vidéos réalisées par Fabian De Backer et Sébastien Gillard.

Merci à Boris Dambly et Alexandre Dewez pour avoir posé leurs voix sur ces images ainsi qu’à Nicolas Allard pour la musique.

 

Constellation, tous complices !

 

 

Durant cet été, vous et nous sommes devenus les créateurs complices d’une grande constellation sur tout le territoire de la commune de Namur.

Au départ d’une idée des artistes Cécile Balate et Ditte Van Brempt, nous avons en effet créer tous ensemble une explosion de « bulles » que voisins et passants peuvent découvrir sur vos fenêtres et sur les nôtres aux Abattoirs de Bomel.

Les participants pouvaient s’inspirer librement du SIGNAL « Pas de retour à l’anormal » pour réaliser leurs oeuvres.

 

« Desired spaces », un appel à partager votre utopie ou votre vision de l’habitat de demain !

 

 

 

« Desired Spaces », c’est le nom d’un appel lancé par le Centre bruxellois d’architecture et du paysage (CIVA), le Vlaams Architectuurinstituut (VAi) et l’Institut Culturel d’Architecture Wallonie-Bruxelles (ICA).

Les citoyen.ne.s étaient invité.e.s à partager leurs utopies ou visions de l’habitat de demain…

Pour en parler, nous avons interviewer Audrey Contesse, directrice, et nous sommes partis à la rencontre du collectif « Le Chêne » qui expérimente un lieu de vie partagée avec des formes d’habitats légers.

 

Ne plus vivre à l’ancienne manière

 

 

« Ne plus vivre à l’ancienne manière » est un texte de Fabio Bruschi inspiré par la thématique « Pas de retour à l’anormal » et lu par l’acteur Vincent Tholomé.

Ce texte s’inscrit dans le prolongement d’une réflexion collective publiée sur le site de POUR.