Retour sur la Fête de Rentrée

Publié par:

Quand plusieurs opérateurs culturels namurois décident de fêter la rentrée ensemble, ce ne sont pas moins de dix lieux qui vous ouvrent leurs portes et vous proposent un tas d’activités. Des spectacles, des workshops, des expos, des concerts et beaucoup beaucoup d’enthousiasme !

mariebelot_100916_2190
Du côté de Bomel, cette rentrée culturelle en fête a débuté avec une série de visites du quartier, à la découverte de son patrimoine art déco et art nouveau. Aux commandes, l’historien Michel Grawez, membre très actif du comité de quartier qui nous a invité à lever la tête, à observer les détails architecturaux et parfois à entrer de manière improvisée chez certains habitants, ce qui a offert de belles surprises. Michel agrémentant la balade en montrant des photos d’archives ou en racontant des anecdotes liées au quartier.
rentree1617_artdeco

« A la fin des années 30, au moment où l’idée surgit d’installer un nouvel abattoir à Bomel, les influenceurs du quartier s’opposent à la Ville de Namur.
Ils craignent que ces abattoirs engendrent des nuisances et même une certaine forme de débauche dans le quartier. » Michel Grawez.

rentree1617_oaj
Dans les Abattoirs, quelques notes de musique, étonnantes et virevoltantes sont venues nous emplir d’émotions et de sensations le samedi en toute fin d’après-midi. Elles émanaient de l’Orchestre d’un Jour, un projet participatif créé et dirigé par le compositeur Baudoin de Jaer (> présentation). Une vingtaine de musiciens, pros et amateurs, de tout âge confondu et de toute nationalité avaient préalablement répondu à cette invitation. Toute la journée, Baudoin de Jaer aura stimulé la créativité de chacun. Ce ne sont pas moins de douze pièces sonores de deux minutes qui ont ainsi été présentées – pour ne pas dire performées – face au public. Chaque pièce étant entrecoupée d’une minute de silence. Un hommage à John Cage ?

mariebelot_100916_5448

Orchestre d’un Jour, c’est également un objet artistique théâtralisé grâce à la complicité de Laurent Taquin, luthier sauvage de son état qui avait revêtu pour l’occasion ses habits d’apparats digne d’un personnage sorti d’un Tintin. Effet garantit au milieu de l’exposition Next To You mais ne nous demandez pas le nom des instruments construits par Laurent en mode DIY (Do It Yourself).

rentree1617_apero

Quant au dimanche, il était axé sur les rencontres, les retrouvailles et les moments d’échanges en toute simplicité entre voisins du quartier, des participants des ateliers et des stages de ces derniers mois et des namurois. Tout ce petit monde réuni autour d’un apéro au beau milieu de la cour. On ne remerciera jamais assez la météo.

mariebelot_090916_2144

Ce moment d’apéro avait été choisi pour inaugurer la sculpture « Signal » de l’artiste namurois Stephan Gilles. Une oeuvre s’inscrivant dans le cadre du projet «Territoires Artistiques», vous allez pouvoir la découvrir sur sept implantations d’opérateurs culturels de votre région ! Nous vous expliquons tout > ici.

rentree1617_work

Tout ce week-end de rentrée aura également été rythmé par des ateliers de réalisations de badges aux motifs art déco en clin d’oeil à la visite du quartier, mais aussi la fabrication de moulins à vent avec Lori Di Donato, cette fois en clin d’oeil à l’installation de la sculpture « Signal ».

Découvrez l’entièreté de notre reportage photo :

Vous pouvez également visionner cet album sous forme de mur d’images en cliquant sur l’icone « flickr » ci-dessous.
flickr

 

Le coup d’envoi de la nouvelle saison est officiellement donné !

__________
Texte et photos : Jean-François Flamey et Marie Belot / CCNamur

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer