Une turbulence s’installe aux Abattoirs de Bomel

Publié par:

Namur, le 14 novembre 2018

Arrivés depuis lundi aux Abattoirs de Bomel, les artistes du Théâtre de Galafronie (Ditte Van Brempt, Marianne Hansé, Guy Carbonnelle et Cécile Balate) ont fait le tri parmi l’ensemble des objets qu’ils ont récolté et se sont lancé dans la création de leur oeuvre.

1

 

Une turbulence est passée dans la ville se construit à partir des objets « naufragés » des namurois et des namuroises, ces objets dont nous voulons nous séparer, ou que nous voulons jeter, les quatre artistes bruxellois leur découvrent une nouvelle vie en cassant, recomposant, bricolant, collant, soudant… jusqu’à ériger une toute nouvelle ville dans la salle d’exposition des Abattoirs de Bomel.

2

 

Cette nouvelle ville se bâtit et s’imagine à partir de lieux-dits repérés sur la carte de Namur et scrupuleusement sélectionnés pour leurs noms et l’imaginaire que ceux-ci suscitent chez les artistes.

3

 

Mais les sources d’inspirations viennent aussi des namurois eux-mêmes… Des élèves de primaire, de secondaire et des associations namuroises ont pris part à ce projet en dessinant leur territoire et en cartographiant les différents lieux qu’ils croisent sur le chemin et qu’ils apprécient, ou pas…

10_sylvie

Photos: Sylvie Gérard

 

Rendez-vous du 22 novembre au 3 décembre aux Abattoirs de Bomel pour découvrir cette installation !